La Communication Cœur-Esprit

La Communication Cœur-Esprit

par Benjamin Lavigne, 13 Septembre 2021

Les recherches de l’institut Heartmath ont montré que le cœur envoie plus d’informations au cerveau que le cerveau en envoie au cœur. De plus, ces signaux envoyés par le cœur ont un impact direct sur les fonctionnalités du cerveau : le traitement des émotions, les capacités cognitives comme l’attention, les perceptions, la mémoire et la résolution de problèmes.

Qu’est-ce qui affecte le rythme et les réponses du cœur et de l’esprit ?

Le système nerveux parasympathique responsable du relâchement et de la régénération permet de calmer le rythme du cœur et à l’inverse le système nerveux sympathique active son rythme. Le système nerveux sympathique est activé dans des situations de stress ainsi que par les ordres directs du cerveau, par exemple, aller chercher un verre d’eau, fuir devant une attaque ou combattre un opposant. Des émotions comme la colère et la frustration entraînent une hausse de l’activité sympathique du système nerveux.

Durant les périodes de stress et d’émotions “négatives” le rythme du cœur est erratique et désordonné. Nous n’avons alors plus accès à des fonctions cognitives élevées et cela limite notre capacité à réfléchir clairement, apprendre, raisonner et prendre des décisions efficaces. D’un autre côté, plus le rythme du cœur est ordonné et stable, plus les fonctions cognitives sont facilitées. Cela à pour effet de renforcer les ressentis positif et la stabilité émotionnelle. En d’autres mots, apprendre à générer un rythme cardiaque stable renforcé par le soutien d’émotions constructives (“positives”) ne bénéficie pas seulement au corps entier, mais affecte profondément notre manière de percevoir, penser, ressentir et agir.

Source : HeartMath Institute

L’état de cohérence, comme nous pouvons le voir sur le schéma ci-dessus, apporte une stabilité psychophysiologique. Dans cet état, nos systèmes physiologiques fonctionnent plus efficacement et nous pouvons expérimenter une stabilité émotionnelle une clarté mentale et une amélioration des fonctions cognitives. Notre corps et notre esprit fonctionnent mieux, nous nous sentons mieux et performons mieux.

Notre rythme de respiration, l’activité physique et nos pensées changent le rythme du cœur. Les recherches de l’institut ont montré que le facteur qui affecte le plus le rythme du cœur sont nos ressentis et nos émotions.

Un exercice qui favorise la stabilité émotionnelle

Voici une procédure simple qui combine tous les facteurs les plus efficaces pour permettre l’émergence de l’état de cohérence dans le corps – cœur et esprit. La respiration de cohérence cardiaque alliée au langage des sensations pour permettre de générer un état psychophysiologique optimal. Les symptômes que cela peut engendrer sont : une sensation de calme, de paix, une clarté d’esprit, l’émergence de la joie et l’enthousiasme.

Procédure :

  • Rappelez-vous d’un souvenir agréable, un moment particulièrement confortable qui génère de la joie, de l’apaisement ou simplement la sensation de support.
  • Quelle est la couleur, la température, l’odeur de ce souvenir ?
  • Respirez ensuite dans cette sensation, 5 secondes d’inspiration durant lesquelles vous faites grandir mentalement l’espace qu’occupe cette sensation (j’aime imaginer un soleil qui grandit à l’intérieur de moi, puis à l’extérieur) et 5 secondes d’expiration durant lesquelles vous pouvez simplement favoriser le relâchement du corps, des pensées ou des émotions négatives qui essaient de s’attacher à votre attention.
  • Respirez pour 5 à 10 minutes en suivant ce rythme 5 secondes inspiration / 5 secondes expiration.

Pour plus d’informations sur la cohérence, dirigez-vous vers le site HeartMath Institute :

https://www.heartmath.org/

Pour plus d’informations sur l’approche de Mécanique du Coeur et les outils du Coaching Intégratif et Holistique :

https://www.lamecaniqueducoeur.com/lecole/formations/accompagnant-mecanique-du-coeur/

About Benjamin Lavigne

Passionné par la science Benjamin évolue de manière sceptique en testant chaque techniques, croyances qu'il rencontre. Il découvre de plus en plus avec enthousiasme et émerveillement des clés qui permettent le bien-être à tous les niveaux. Respirations, mouvements, imagination, sensations …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *