blog

Pourquoi la Mécanique du Cœur ?

C'est une question que l'on me pose souvent. Pourquoi pas une entreprise à ton nom Bruce ? Parce que ce que je fais c'est avant tout une recherche, une exploration. Je suis avant tout un explorateur curieux et enthousiaste. Ce que j'ai pu observer au fil des années, c'est qu'il y a cette voix qui domine dans notre tête. Et le verbe est juste, qui domine! Ne laissant que très peu de place ou pas du tout au reste de nous-même, je me sentais étouffer dans son flux insistant et constant. Mais voilà que je découvre le sport dans son intensité... Le silence s'imposait après l'effort, quel plaisir ! mais voilà que la voix revenait peu de temps après.

Je tombe "par hasard" sur une vidéo de Kévin Finel dans un cabinet public d'hypnose. Ma vision du sujet à ce moment est très limitée. Je suis très vite émerveillé et découvre le potentiel au-delà de l'imagination ( de la mienne à cette époque ) de la transe hypnotique. Je tombe dans la potion magique! Je passe des heures et des heures à apprendre, à tester sur moi-même et les autres les bienfaits de cette transe. je suis profondément émerveillé! Je viens de toucher à une corde qui résonne très fort en moi, et voilà qu'un peu d'auto-hypnose et cette voix s'en va. Et plus j'en fais, moins elle est présente, magnifique! 

Mais voilà, alors que je plonge dans la programmation neurolinguistique et le monde des neurosciences parce que je veux comprendre, qu'une autre voix, puis une autre et d'autres encore se font entendre. Quelle sensation étrange de sentir toutes ces parties de moi. J'installe un dialogue ouvert, libre et je propose à la paix, à ce calme qui s'installe de plus en plus en moi, d'organiser tout ça. Et ça fonctionne! On dirait bien qu'une partie de moi au potentiel incompréhensible est en train de s'occuper de tout. Et plus je prends conscience de ces parties inconscientes, plus la conscience s'approfondit, telle un élastique, plus je suis présent à ce que je dis, ce que je fais, ce que je crée... Il y a donc une mécanique beaucoup plus efficace que mon mental, cette voix qui veut contrôler, se justifier, prouver quelque chose; il y a la magie, et plus je la découvre plus je veux la découvrir. Elle est couverte depuis trop lontemps! Alors je la développe, je lui enlève ses enveloppes, petit à petit, avec soin, avec délicatesse. L'homme intense et inconscient que j'étais laisse place, progressivement, à un homme au regard d'enfant, au coeur émerveillé, à la curiosité d'un scientifique peut-être un peu fou. L'aventure a lieu et ne s'arrête plus! Tout est occasion d'observer cette mécanique du Coeur, prendre de plus en plus de place; ou à moi-même, de lui laisser de plus en plus de place.

D'outil en outil, d'apprentissage en apprentisage, de désapprentissage en désapprentissage, la vie devient, quoi qu'il s'y passe, une occasion de grandir, de s'équilibrer. Ne s'agit-il pas simplement de cela? Équilibrer? Quand j'ai appris à marcher je suis tombé si souvent. Maintenant je suis en équilibre sur deux jambes, bien à l'aise. Et je marche si facilement. J'ai plusieurs fois perdu cette capacité, accident, maladie, AVC, j'en suis alors encore plus conscient. Équilibre et conscience... Plus je prends conscience, plus je m'équilibre, et plus je m'équilibre, plus je prends conscience. Quelle belle danse! De l'inspiration, où l'espace et le temps disparaissent, à l'obervation, où tout revient avec précision. Du mouvement à l'immobilité. De l'inconscience à la sagesse. La respiration a démarré et s'étend de plus en plus. N'est-ce pas le mouvement de l'Univers?